L'addictologie

A quoi sert l'addictologie chez les femmes atteintes ou à risque de cancer du sein ?

Parce que le tabac et l’alcool représentent des facteurs de risque du cancer (20% pour le tabac et 17% pour l’alcool), il est préférable d’envisager un sevrage chez toutes les femmes atteintes, ou à risque de cancer du sein. L’addictologue les aide à envisager ce sevrage et à gérer en douceur leur changement de consommation.

Il leur explique en quoi le sevrage du tabac optimise les soins par une meilleure vascularisation des tissus, une meilleure oxygénation et une meilleure cicatrisation (la cigarette multiplie par deux les risques de nécrose). Il préconise aussi le sevrage du cannabis « drogue qui agit en douce » dont la consommation démultiplie les effets du tabac (un joint équivaut à 5 à 7 cigarettes).

Pour l’alcool, premier anxiolytique à la portée de tous, l’addictologue aide les femmes à lui réserver une place occasionnelle, liés aux moments de fête et non aux traitements. Il peut aussi les aider à faire un point sur leur consommation.
 

A qui s’adresse ce suivi ?

Le suivi s’adresse à toutes les femmes désireuses d’avoir des informations sur leurs pratiques de consommation, souhaitant évaluer si elles sont à risques et être accompagnées lors de l’arrêt du tabac, de l’alcool ou encore du cannabis.
 

A quel moment du parcours de soins l'addictologue doit-elle intervenir ?

Dès le diagnostic de cancer posé, afin d’aider les patientes à prendre une décision pour un changement de consommation, sans pour autant les culpabiliser ou dramatiser la situation.
 

Comment se passe le suivi ?

Les consultations ont lieu au cabinet de l’addictologue du MIS, Le suivi est personnalisé et adapté à chaque patiente. Le nombre et la fréquence des consultations sont variables et dépendent des besoins de chacune.
 

Comment bien préparer ses rendez-vous ?

Il n’y a pas de préparation particulière à prévoir. L’addictologue s’attache dans un premier temps à évaluer la consommation de chacune puis élabore avec elle un projet en fonction de sa demande et son état psychologique.
 

Combien ça coûte ?

La première consultation coûte 69.13 €. Elle est entièrement remboursée par la sécurité sociale. Les consultations de suivi sont à 26€ et sont également prises en charge.

 

 

Pour toute question relative à votre situation personnelle, contactez votre assistante de parcours. Elle est là pour vous accompagner et vous orienter tout au long de votre parcours de soins.

 

A lire aussi sur notre site :

Le suivi psychologique

L'homéopathie

La chirurgie

La radiothérapie

La chimiothérapie

L'hormonothérapie

La sexologie

Les thérapies ciblées

Le suivi cardiologique

La kinésithérapie

Les soins de support

Le suivi psychologique

L'homéopathie

L'addictologie

L'algologie

Les parcours de soins

La mammographie

L'échographie mammaire

L'IRM mammaire

La biopsie mammaire

Le repérage

La détection du ganglion sentinelle

La scintigraphie osseuse

Le TEP-SCAN

La fraction d'éjection isotopique