Accueil > Les parcours de soins> Le suivi cardiologique

Le suivi cardiologique

Un suivi cardiologique pour quoi faire ?

La grande majorité des patientes ne présenteront pas d'effet secondaire cardiaque lors de leur chimiothérapie. Les problèmes cardiaques dus à la chimiothérapie sont rares mais ils existent. Lorsqu’ils surviennent, ils affectent la fonction cardiaque et peuvent ne pas être perçus par la patiente. Ils font parfois le lit de pathologies détectées plusieurs années après les traitements, par exemple à l'occasion d'un essoufflement.


Au sein du MIS, un suivi cardiologique personnalisé est donc proposé à chaque patiente.
Ce suivi permet de surveiller les effets des molécules sur le coeur, d'ajuster la chimiothérapie lorsque cela s'avère nécessaire : modification des doses prescrites, prescription d'un traitement complémentaire visant à soutenir la fonction cardiaque... Chaque patiente bénéficie ainsi d’un traitement adapté à son cas et d'une information spécifique.

Comment se déroule le suivi ?

Le suivi est pratiqué par le cardiologue du MIS. Il débute généralement dans le mois qui précède la chimiothérapie.
- Le premier rendez-vous est prescrit par le médecin oncologue ou le chirurgien de la patiente. Il permet de réaliser un bilan cardiaque lors d'une consultation avec un électrocardiogramme et une échographie cardiaque.
- Chaque femmes bénéficie ensuite d'une surveillance personnalisée pendant toute la durée de sa chimiothérapie. Le protocole de suivi est défini par le cardiologue en fonction de son profil et du type de molécules utilisées. Il passe généralement par des contrôles toutes les 9 à 12 semaines, par électrocardiogramme et échographie cardiaque.
- Les femmes sont aussi suivies après leur chimiothérapie. Des contrôles sont programmés après la fin du traitement, 3, 6, et 12 mois après, puis annuellement. Ils s'étalent généralement sur 5 ans.

Concrètement, comment se passe la consultation ?

Les consultations se déroulent chez le cardiologue. Elles durent environ 30 minutes. Le médecin pratique sur place : un examen clinique, un électrocardiogramme et une échographie cardiaque. Ces examens sont rapides, indolores et non invasifs. Ils permettent de mettre en évidence d'éventuelles anomalies cardiaques et de définir le protocole de suivi cardiaque personnalisé.

Les résultats sont-ils remis à la patiente ?

Oui. Le cardiologue lui remet les résultats en main propre et lui explique leur signification. Il lui présente aussi son protocole de suivi cardiaque personnalisé et les éventuels ajustements à prévoir sur son traitement. Il lui donne un double des résultats, à remettre à son médecin oncologue lors du prochain rendez-vous, et se charge de tenir au courant les autres médecins du MIS pour favoriser une prise en charge adéquate.

Combien ça coûte ?

Chaque bilan coûte 96,49 euros (consultation + électrocardiogramme + échographie cardiaque). Il est remboursé à 100% par la sécurité sociale dans le cadre des affections de longue durée.

Comment bien préparer ce RDV ?

Les patientes doivent se munir des résultats de leur analyse de sang (prescrite par le cancérologue) et de leur protocole de chimiothérapie. Elles doivent aussi apporter les résultats de leurs précédents examens cardiaques. Elles n'ont pas besoin d'être à jeun pour passer un électrocardiogramme ou une échographie cardiaque.

 

Pour toute question relative à votre situation personnelle, contactez votre assistante de parcours. Elle est là pour vous accompagner et vous orienter tout au long de votre parcours de soins.

 

A lire aussi sur notre site

La chirurgie
La chimiothérapie
La radiothérapie

L'hormonothérapie

Les thérapies ciblées

La kinésithérapie

La mammographie

L'échographie mammaire

L'IRM mammaire

La biopsie mammaire
Le repérage

La détection du ganglion sentinelle

La scintigraphie osseuse

Le TEP-SCAN

La fraction d'éjection isotopique

Les soins de support

Le suivi psychologique

L'homéopathie

L'addictologie

L'algologie

Les parcours de soins